LA DISPARITION PROBABLE ET IMPROBABLE D’UN CHAT DES SUITES DE LA PERTE DE SA PROPRE PORCELAINE

LA PROBABLE E IMPROBABLE DESAPARICION DE UN GATO POR EXTRAVIO DE SU PROPRIA PORCELANA


Installé sur l’étagère de la chambre
le chat n’a ni n’eut d’autre tâche
que de surveiller jour et nuit sa propre porcelaine.


Le chat suppose que son image a été attrapée
et peu lui importe si par Névrose ou Schizophrénie
observé depuis la porcelaine le monde est seulement
une Petite Cosmogonie de représentations malignes
et le Sens de la Vie se trouve maintenant réduit
à surveiller jour et nuit sa propre porcelaine.


À travers son chat
la porcelaine observe et surveille aussi
la couleur blanche immaculée de soi-même
sachant que pour lui cette couleur est le symbole effrayant
des infinies réincarnations futures.


Mais la porcelaine pense ce que le chat ne pense pas
et croit qu’elle aurait pu aussi avoir attrapé en elle
l’image d’une Vierge ou l’image d’un Bouddha
ne fut-elle attrapée par la forme d’un chat.


Et en même temps le chat pense que si la porcelaine et lui
n’avaient pas été attrapés simultanément
il n’aurait pas à la surveiller maintenant
et elle croirait être La Vierge dans l’image de La Vierge
ou avoir atteint le Nirvana dans l’image du Bouddha.


Et c’est ainsi que chat et porcelaine
se surveillent l’un l’autre depuis très longtemps
sachant qu’il suffirait de la moindre distraction
pour que disparaissent chambre, étagère, chat et porcelaine.


Juan Luis Martínez, La Nueva Novela, Ediciones Archivos, 1977
Traduction : Viviana Méndez y Bastien Gallet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s