La Nueva Novela (Le nouveau roman)

La nueva novela (Le nouveau roman) est un livre à part, une singularité. Cet ouvrage est un ensemble de paradoxes : 1) c’est un objet d’art qui est aussi un recueil de poèmes, faisant de son auteur un plasticien et un poète également accomplis, 2) réalisé au Chili sous la dictature il ne cite, presque exclusivement, que des auteurs européens, qu’il soumet à des jeux conceptuels (philosophiques et épistémologiques) incessants, 3) il est aussi apolitique qu’il est politique (ce dont témoigne notamment son tout dernier chapitre intitulé « Épigraphe pour un livre condamné »), 4) publié dans un anonymat presque total, il est devenu avec les années le livre de référence du monde artistique et poétique chilien, tout en demeurant, jusqu’à récemment, ignoré du grand public. Juan Luis Martínez a inventé une poésie dont le champ d’exercice s’étend bien au-delà des limites de sa pratique traditionnelle : une poésie étendue, qui est plastique (La nueva novela multiplie non seulement les collages, dessins et photographies légendées mais aussi les interventions sur l’objet-livre lui-même : découpes de page, insertions d’hameçons, de papiers buvard et calque, de drapeaux chiliens, etc.), graphique (la poésie y devient typographie, composition de mots et de phrases sur la page), philosophique (on y réfléchit sur le temps, l’espace, le monde, le sujet, le langage, la conscience, etc.) et épistémologique (la science y est multiplement convoquée, des mathématiques – Riemann, Gauss et Lobatschevski – à la zoologie en passant par la géographie et l’histoire). Ce qui ne l’empêche pas de produire aussi d’extraordinaires poèmes et de multiplier les références aux traditions poétiques française, anglaise et allemande. Avec Juan Luis Martínez, la poésie se découvre de nouveaux pouvoirs, d’autant plus réels qu’elle se tient à l’écart, dans un livre publié à compte d’auteur et qui s’est d’abord fait connaître grâce à la photocopie.

Bastien Gallet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s